La maladie progressant, l’on s’aperçoit que la personne concernée a de plus en plus de difficultés à s’organiser au quotidien et que la sensation que quelque chose ne va pas est de plus en plus présente.

Lorsque l’on aime quelqu’un, l’on se sent coupable lorsque l’on réagit de manière excessive et lorsque l’on se met en colère dans une situation donnée avec une personne touchée par la maladie.

Il est à présent grand temps de trouver une explication pour ces modifications. Nous vous recommandons de prendre contact avec le médecin traitant. Celui-ci peut déterminer si le comportement de la personne est dû à une démence ou à autre chose (confusion aiguë, dépression).